Pourquoi la commission Robillard s’attarde-t-elle à la vente d’alcool plutôt qu’à la santé et l’éducation ?

À son arrivée au pouvoir, le gouvernement de Philippe Couillard a lancé un grand exercice ayant pour but d’assainir les finances publiques du Québec. En mars dernier, la commission Godbout a rendu public son rapport sur les revenus de l’État québécois, incluant des recommandations qui, une fois mises en place, auraient des répercussions majeures sur la fiscalité québécoise.

On l’a vu il y a quelques jours avec l’annonce d’une hausse imminente de la TVQ, suivie d’une réduction des impôts. Lundi, c’était au tour de la commission Robillard — ou la Commission de révision permanente des programmes (CRPP) — de dévoiler son second rapport sur les dépenses du gouvernement.

Lisez notre billet sur le blogue Économie de L’actualité

Article by: admin